entete site


Nous vous proposons de découvrir le pays Gâtinais et ses nombreux sites historiques et ses spécialités.  

Situé au sud de Paris,  il est limité au nord par Melun et Fontainebleau, au sud par la Loire à Briare, à l'ouest par Milly la forêt et à l'est par Sens. Il est chargé d'histoire et riche en châteaux, églises, jardins et musées
.


Activités :

*       Pêche en rivière classe 4, carte à la journée    

*       Golf

*       Equitation

*       Randonnées

*       Piscine

*       Patinoire  



Découvrez le Gâtinais pittoresque : Offices de tourisme  en pays Gâtinais 

*        http://www.pays-gatinais.com/-Adresses-Utiles-.html
 

*    Les monuments historiques et les musés à visiter :  

            http://www.pays-gatinais.com/-Monuments-historiques-.html     

      *  
La Fabuloserie - Tél. 03 86 63 64 21
Le fameux « manège de Petit Pierre » est le joyau de la Fabuloserie, musée d’art brut situé à Dicy, petit village proche de Château-Renard

Ouvert du 1er avril au 2 novembre, samedis, dimanches et jours fériés, de 14h à 18h et tous les jours en juillet et en août, de 14h à 18h Site internet :
www.fabuloserie.com  


Sports, culture et associations :

*       http://www.pays-gatinais.com/-Loisirs-.html
 

l' Agenda des manifestations :

*       http://www.pays-gatinais.com/-Agenda-des-manifestations-.html

*       Les foires aux plantes :  http://www.iris-bulbeuses.org/activites/agenda.htm
les vides-greniers de notre régions
http://le-vide-grenier.net/?view=main&cityid=46

les Randonnées en Loiret

Le site du Comité Départemental du Loiret « FF Randonnée » vous indique :

*       Tous les sentiers et circuits du Loiret, GR, GRP & PR ,

*       Le calendrier des randonnées, les publications...

o     http://www.randoloiret.eu/sentiers/page.asp?num=53

 


Le Comité départemental du Loiret :

Assure le suivi du réseau de sentiers GR®, GR® de Pays et PR® entretenus et balisés.

    • 520 km de sentiers de Grande Randonnée (GR® - balisés en blanc et rouge).

      • GR® 3 - GR® 3 B - GR® 32-655 Est

      • GR® 3 C

      • GR® 13 - GR® 132

    • 320 km de sentiers de Grande Randonnée de Pays (GRP® - balisés en jaune et rouge).

  • Sentier Historique de la Vallée des Rois

  • GRP® du Gâtinais/Puisaye

  • GRP® de Sologne

    • plus de 3000 km de sentiers de Promenade et Randonnée PR® - balisage jaune).

  • Mène des actions pour la protection et la sauvegarde des sentiers et de l’environnement.

  • Réalise avec la FFRandonnée des topoguides (Le Loiret… à pied®, Orléans et ses environs...à pied®, Montargis et le Pays Gâtinais...à pied®,  La Sologne… à pied®, Les Châteaux de la Loire… à pied®, Le Centre Val de Loire...à pied ®, de Fontainebleau à Auxerre à travers le Gâtinais®).

  • Participe avec le Comité Départemental de Tourisme (C.D.T.) à la réalisation de fiches de randonnées PR® dans les cantons (16 secteurs aménagés – d’autres sont en cours).


-Ferrières en Gâtinais,

Découvrez un paysage riche en patrimoine architectural avec l'ancienne abbaye de Ferrières, les petites églises romanes de Chevry, Préfontaines, aux curieux caquetoirs typiques des églises Gâtinaises. Flânez à Nargis, le long du canal à l'ombre des platanes centenaires, déambulez dans les ruelles médiévales de la vieille ville de Ferrières, rêvez sur le pont du Gril de Corbelin. Et ne partez pas sans avoir visité le musée du verre et goûté nos produits du terroir : miel, safran

Carte des sentiers randonnées GR 132 St Loup de Gonois
-Montargis, 
Traversée par trois rivières et par le Pont-Canal de Briare, Montargis est surnommée la Venise du Gâtinais, invite au travers de son circuit des ponts, à flâner le long de ses canaux et à découvrir ses 17 ponts et jolies maisons au bord de l'eau.
Coté musés la ville propose la découverte du Musée Girodet, qui abrite des collections de peintures, dessins e sculptures et du musée du Gâtinais qui expose des objets datant de la préhistoire et de l'époque gallo-romaine.
Les amateurs de sucrerie pourront déguster, le très connue Praline Mazet, délicieuse amande grillée caramélisée.
La ville et ses alentours furent un haut-lieu de la Guerre de Cent Ans. Toute proche la ville de Briare est célèbre pour ces émaux (l'usine est encore en activité), qui connurent un franc succès pendant la période de l'Art Nouveau au début du XXe siècle.


-Triguères,
les jardins du Grand Courtoiseau, labélisés jardins remarquables, se déploient sur 6 hectares autour d'un élégant manoir du XVIIIème siècle ayant appartenu au célèbre écrivain Hervé Bazin.
Mêlant l'eau, la verdure et les fragrances, ce merveilleux ensemble de jardins thématiques, enchante le regard et l'odorat, avec son allée de tilleuls tricentenaires, ses rose anciennes, ses bassins, son jardin exotique son verger ou encore son parc planté d'arbres de collection.
Un lieu paisible, plein de charme incitant à la rêverie.

Architecture religieuse:

- A Ferrières,
l'église abbatiale Saint-Pierre - Saint Paul, (XIIe-XVe), Coupole octogonale élevée sur le plan de l'ancienne église carolingienne. Vitraux Renaissance Ferrières était le siège d’une célèbre abbaye bénédictine, fondée peut-être par Clovis, attestée dès le début du VIIe siècle ( fondée au VIIe siècle par des disciples de saint Colomban, moine irlandais), restaurée au IXe siècle par Louis le Débonnaire et Charles le Chauve. Les rois carolingiens Louis III, roi de Francie et de Neustrie, et son frère Carloman, roi d'Aquitaine et de Bourgogne, y furent sacrés en 879. Ses écoles étaient réputées, notamment sous l'abbé Loup de Ferrières. Héric d'Auxerre fut élève de ce dernier avant de devenir un des maîtres de l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre.
Incendiée par les anglais pendant la Guerre de Cent ans, elle fut reconstruite sur ordre de l’abbé Louis de Blancafort à la fin du XVe siècle, et encore au XVIIe siècle sur ordre du prieur dom Guillaume Morin, après les destructions faites par les huguenots. Elle est représentée dans le célèbre Monasticon gallicanum. 

- Sanctuaire N.D. de Bethléem, vierge noire, retable du XVIIe

- Restes de l'Abbaye : grange aux dimes, salles gothiques.

Visites guidées pour groupes sur rendez-vous à l'office de tourisme.

- A Chevry-sous-Bignon,
 Eglise romane (jubée du XVIe, peintures murales XIV-XVIIe) 

 - A Chevannes, berceau de la famille Dupont de Nemours

- A Girolles, caquetoir de l'église et tympan sculpté du XIIeAnciens remparts et vieilles rues autour de l'Abbaye de Ferrières.

Au Bignon Mirabeau, château du poète Patrice de la Tour du Pin.

Le Gâtinais

Débutant à une trentaine de kilomètres au sud-est de la Capitale par les maraîchages de la Bière, suivis des épais boisements de la forêt de Fontainebleau, le Gâtinais couvre un territoire étendu structuré par la vallée du Loing.

Le Gâtinais occidental, plateau calcaire à peine ondulé, couvert de grandes cultures (blé, maïs, tournesol, betteraves sucrières, fleurs), ponctué de gros bourgs ramassés et de silos à grains, préfigure, en plus boisé, la Beauce voisine.

Plus verdoyant et vallonné, le Gâtinais oriental porte sur ses sols variés (calcaire tapissé tantôt d’argiles, tantôt de sables, tantôt de limons fertiles) une agriculture plurielle : prairies d’élevage bovin, cultures fourragères, oléagineux et céréales, vergers à pomme… des paysages coupés d’ombreuses rivières, semés de lavoirs, de fermes et de villages charmants.

Vers l’est, le bocage gâtinais prend peu à peu les traits du Sénonais, des vallonnements crayeux porteurs de prometteuses récoltes.

Historiquement, on distingue deux Gâtinais : d’une part, le Gâtinais français (dit Gâtinais riche, inclus dans la région Île-de-France), limité au nord-est par la vallée de la Seine qui le sépare de la Brie, et au nord –ouest par la vallée de l’Essonne qui le sépare de la Beauce et du Hurepoix ; d’autre part, le Gâtinais orléanais (dit aussi Gâtinais pauvre, inclus dans la région Centre), qui s’étend au sud jusqu’à la Puisaye et la Forêt d’Orléans.

Nemours, offre son château, son musée de la préhistoire et ses douceurs au coquelicot à celui qui se donne la peine d'emprunter la _Route Bleue_ ou Nationale 7... Première étape vers le Sud, c'est à Nemours que l'on peut admirer la publicité la plus ancienne de la route Paris-Menton. Cité médiévale enserrée par le Loing aux rives fleuries, est la capitale du Gâtinais français. Au centre et au sud, le Gâtinais orléanais tient davantage par l’histoire, la géographie, les voies de communication et les résidences secondaires à la région parisienne. Montargis, sous-préfecture du Loiret, petite Venise gâtinaise aux 127 ponts et passerelles jetés sur les eaux du Loing, du Puiseaux et du canal de Briare, en est la séduisante capitale

Fontainebleau , la ville de Fontainebleau est moins connue que le château (où Napoléon fit ses adieux avant son abdication en 1814 et son départ pour l’île d’Elbe).  Son nom évoque à lui seul la beauté du lieu : « La Fontaine-Belle-Eau ». Il s'agirait d'une source au cœur de la forêt, découverte pendant une chasse. Un premier rendez- vous de chasse fut construit dès le XIIe siècle, le lieu connu la faveur des souverains, de Louis VII à Napoléon Ier. La ville est aussi connue pour son  savoureux fromage à la crème, est une ville moderne enracinée dans son passé royal et impérial, en plein cœur de la forêt éponyme.

 Vestiges: Site archéologique de la ville d'eau romaine d'Aquis Segestae à Sceaux du Gâtinais.
Visites guidées de 15h à 18h le dimanche et sur rendez-vous

Renseignements: 02 38 26 04 05   http://www.metiers-art-gatinais.com/
 

Musée du verre et de ses métiers:

 
Des pièces d'un patrimoine verrier régional méconnu sont présentées et mises en scène dans un parcours de visite ludique et pédagogique, accessible à toute la famille.

Ouvert de mars à décembre. Fermé les mardis, le 1er mai et le 25 décembre.

*       Renseignements: 02 38 92 79 06 et www.musee.dordives.fr


Maison des Métiers d'Art:
Installée dans le cœur de la cité, la maison des métiers d'art de Ferrières a pour vocation de valoriser et de promouvoir les métiers d'art. Exposition permanente à ne pas manquer: les œuvres originales et uniques d'artisans d'art et d'artistes du Gâtinais ainsi que des invités prestigieux qui se succèdent lors d'expositions temporaires. Découvrez également un centre de documentation sur les métiers d'art, une salle de stage et d'initiations et deux ateliers d'artisans d'art Virginie beaudoin artiste céramiste,.

www.metiers-art-gatinais.com

 

 Les spécialités gâtinaises :

Poulet ou chapon au safran, aiguillettes de canard au miel, pâté de lapin, pâté en croûte du Gâtinais, filet de sandre au safran, friture de goujons, pain d’épices, sablés au miel, glace ou soufflé à la praline.

Douceurs : sucre d’orge des religieuses de Moret, coquelicot de Nemours, tuilettes de Nemours, praline de Montargis (voir à région Centre), crottes de chien de Montargis, roseaux du Loing, bonbons au miel.

Boissons : jus de pomme, cidre, bière du Gâtinais, crème de cassis, kir du Gâtinais (pétillant au cidre et à la crème de cassis), hydromel, eau-de-vie de prunes ou de pommes

 

Les producteurs du terroir 

 

Le safran du Gâtinais  épice en or pour la cuisine

www.safrandugatinais.fr/              

           

 

Le Panier des Singeons        

Producteur spécialiste en liqueur et crème, viande, fruits, légumes, miel, vin rouge, boisson alcoolisée apéritif, foie gras, confit, magret et vin effervescent et mousseux à Chantecoq (45320)

                       

MAZET CONFISEUR                             

Producteur spécialiste des Pralines et de chocolatà Montargis (45200)

DES LIS CHOCOLAT  

Producteur spécialiste en chocolatà Nemours (77140)

     Le coquelicot de Nemours   

Le coquelicot est un bonbon de sucre cuit, plat et rectangulaire, aux angles coupés, de couleur rouge, à base de coquelicots cueillis dans la région de Nemours. Voici la composition de ce bonbon typiquement à l’ancienne : sucre, sirop de glucose